Abonnez-vous à notre newsletter!!

vendredi 24 août 2012

Et la musique dans tout ça? - Barcella + Agoria

Voici nos coups de coeur de la semaine:


Barcella

Le musicien des mots, le comédien des notes.

Distinction et perfection de la diction servent une ironie féroce et une imagination débridée. Barcella se joue de la logique et des genres étriqués pour composer un monde merveilleux. Il établit des ponts lumineux entre les canons de la chanson française et le hip-hop, entre les siècles et les lieux, entre les rimes et la déclamation des fois de l?homme. Il laisse deviner une farce dont on ne verra que le bout du nez alors que l?excellente interprétation de ses morceaux force l?admiration. La maitrise de ses allers-retours entre humour, auto-dérision, grandiloquence et émotion bringuebale l?auditeur sur un fleuve aux remous étonnants. Ce charmant personnage semble prendre un malin plaisir à explorer les époques et les courants musicaux, sans se soucier des convenances et des modes passagères?
Son nouvel album « Charabia » est à découvrir et à faire découvrir
.


www.barcella.fr




Agoria

Sébastien Devaud est originaire de la région Lyonnaise. Sa mère, chanteuse lyrique, et son père, architecte, sont tous deux mélomanes et le poussent à étudier et vivre de la musique. Passionné d'électro, de techno minimale et de house, il saisit sa chance dans les années 1990 et devient DJ dans différents clubs en France où il parvient à côtoyer Jeff MillsKevin Saunderson, Ritchie Hawtin, Carl Cox, précurseurs outre-Atlantique de la musique techno, ses références en la matière.A partir de 1999, il compose et produit ses propres morceaux qui lui valent d'être repéré par l'éditeur indépendant Peermusic. En 2002, il signe chez Pias Records et publie son premier maxi La 11ème Marche. Ce sont désormais ses mix qui sont joués par les grands noms de l'électro, de l'Allemand DJ Hell, au Français Laurent Garnier (on est alors en pleine apogée de la French Touch).Puis, Agoria est contacté par la DJ allemande Sylvie Marks, Ann Saunderson (la femme de Kevin Saunderson) qui souhaitent participer à son album. Tricky tombe également sous le charme du français et compose le thème et les paroles du titre « 2thousand3 ».Lorsque l'album Blossom sort en septembre 2003, il récolte une salve de louanges en particulier en Angleterre où Agoria gagne ses titres de noblesse.

Après avoir concocté la compilation Cute & Cult en 2005, il revient 2006 avec The Green Armchair, second album qui s'inscrit dans un registre plus varié et marque un virage trip-hop. Mais ses ambiances suaves (le superbe « Million Miles » où la techno est laissée de côté au profit d'un piano et de la voixchaleureuse de Neneh Cherry), mélodiques et aériennes (« Les violons ivres »), ne doivent pas faire perdre de vue sa fonction première : faire danser (« Code 1026 » et « Baboul Hair Cuttin »). Agoria crée également cette année-là le label InFine qui promeut un large éventail d'artistes et musiques alternatives, électro, house, techno en passant par la folk et leclassique. 
Il est notamment le c
ompositeur de la BO de Go Fast pour Luc Besson 
Habile expert pour introduire des parfums d'ambient dans sa musique, l'artiste a sorti l'an passé Impermanence, son troisième effort studio signé pour la première fois sur son propre label. Un album qu'il qualifie d'"épanoui et intime" et pour lequel il déclare avoir "rajouté quelques touches acoustiques" dans son univers techno. En témoigne lamagnifique plage d'ouverture Kiss My Soul, sublimée par la voix bouleversante de la chanteuse Kid A.
Agoria sera ce soir au Bucolique Festival, à ne pas rater.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire